Mission exploratoire Tester la Cuisson écologique et alimentation durable

Objectif

Explorer les enjeux énergétiques au travers d’un acte quotidien et universel : la cuisine ! Tout en partagent des moments conviviaux et de plaisir pour et par les bénévoles.

Principes du projet

Décliner différents temps d’animations et de formation pour explorer les modes de cuisson alternatifs. Mais aussi du prêt de matériel !

Chiffres clés depuis 2019

1 four solaire en « itinérance » au printemps 2020
Une trentaine de participants

Pourquoi cette action ?

De 2015 à 2018, l’association Synergies a été très impliquée dans la démarche « Territoire Zéro Gaspillage Zéro Déchet » du Conseil départemental de la Mayenne, en proposant régulièrement des actions de sensibilisation sur le gaspillage alimentaire. Cette approche de l’énergie au travers de l’alimentation semblait très mobilisatrice.

L’équipe bénévole s’est demandée comment aller plus loin sur ce thème, et avec l’aide d’Eva, une volontaire Service civique et de fonds FDVA, un premier projet a pu se monter à l’été 2019.

Témoignage

J’ai tout de suite adhéré à l’idée d’en apprendre plus à propos de la cuisine écologique, notamment solaire. Depuis, j’ai eu la chance de participer à une journée de formation organisée par Synergies, avec pour intervenant BISS (désormais nommé Inti) qui présentait la malle pédagogique « Cuisson écologique » qu’ils ont créée.
J’ai été convaincue et j’ai proposé de tenter de regrouper des intéressés autour de ces outils, et plus largement autour des questions énergétiques domestiques. De là, avec l’appui d’Eva, est né un cycle d’expérimentation de l’alimentation durable avec un 1er atelier à l’été 2019.

De cet atelier de découverte et d’un repas zéro déchet entièrement cuisiné avec la malle pédagogique de INTI, le cycle s’est poursuivi avec un atelier Bricolage (mars 2021) : 15 cuiseurs à bois économe, 7 marmites norvégiennes et 1 four solaire grâce à la volonté de citoyens, au soutien de Synergies, aux interventions d’Idée d’en Faire et à l’association Accueil Paysan. J’ai ces 3 outils chez moi et je continue d’expérimenter ! Passionnant !

Si le cœur vous en dit de vous lancer dans l’aventure, contactez-nous ! L’itinérance de notre four solaire et de notre cuiseur à bois économe peuvent vous intéresser ! Et vous avez peut-être d’autres idées à nous proposer !

Julie Pinson
Administratrice référente du projet

Contact

Administratrice référente
Julie Pinçon
equipe.benevole@synergies53.fr
02 43 49 10 02

Nos outils à découvrir

Un four solaire, disponible en itinérance
La malle pédagogique « Cuisson écologique » empruntable dans le cadre d’animations (fiche à venir)
Un cuiseur bois économe, bientôt disponible en itinérance (fiche à venir)

Partenaires techniques

Retours sur les précédentes actions

Ateliers d’auto fabrication – février et mars 2021

En octobre 2020, était prévu un atelier pour fabriquer soi-même avec l’aide d’un formateur de Bolivia Inti. Compte tenu de la crise sanitaire, l’atelier a été décalé en février 2021, dans des conditions « extrêmes » et en tout petit groupe.

Itinérance du four solaire, en 2020

Lors du confinement et à l’arrivée des beaux jours, est arrivée l’idée de prêter le four solaire qui est passé de foyers en foyers jusqu’en septembre, principalement à Saint-Georges-Buttavent et Mayenne. L’occasion de tester et de s’intéresser à l’énergie autrement et en famille ! 4 familles en ont bénéficié.

Témoignage d’une emprunteuse (mai 2020) : «  Merci beaucoup pour le prêt. Cela nous donne envie d’en avoir un !! Dès que le temps est mitigé avec quelques nuages, le four ne chauffe pas beaucoup. Je me suis fait avoir au début comme le temps n’était pas au beau fixe. Finalement, j’ai surtout cuit des petites choses comme des cookies, des muffins aux fanes de radis, du granola. J’ai essayé de faire des chips mais le résultat n’a pas été concluant. Je pense qu’il y a encore beaucoup de possibilités, recettes à tester. »

Itinérance du Cuiseur à bois en 2019

Le cuisseur a été mis à disposition de 5 foyers mayennais, de tout profil ! Sur La Chapelle Anthenaise, Chailland, Sainte-Gemmes-le-Robert et Jublains. Parmi eux, 4 se sont équipés depuis.

1er atelier « Découverte, test de la malle » – 29 juin 2019

Préparé par Julie Pinçon, administratrice et Eva Ratovondrahona, volontaire service civique, cet atelier avait pour objectif d’aborder l’énergie de façon originale, au travers de l’alimentation durable et de la cuisson écologique. >> 14 participants ont répondu présents.

«  Par une matinée caniculaire, nous avons inauguré le cycle alimentation durable. Dès les premiers échanges, il s’est tout de suite fait sentir l’élan de curiosité qui animait les 14 participants. Chacun est venu muni de son envie d’aller vers un mode de vie plus sain, économe…. Nombre d’entre nous avaient déjà vus des fours solaires Planète en Fête, notamment) et souhaitaient aller plus loin, répondre à des questions variées autour de la cuisson écologique. Comme il se doit, nous sommes tous repartis avec de nombreuses réponses et d’autres questions ! Après un temps de présentation de Synergies, de ses partenaires et des motivations de ce cycle d’expérimentation, place aux tabliers ! « 

Menu composé principalement à base des dons d’invendus fruits, légumes et pains des 2 Biocoop de Laval ! Merci à eux

Pain à l’ail
Lentilles vertes au laurier (cuiseur bois économe – CBE –  et marmite norvégienne)
Poêlée de légumes (cbe)
Salade verte
Gâteau banane (four solaire)
Compote multifruits (fruits invendus de la biocoop cuites au gaz la veille)

=== Repas bio pour 2 euros par personne (y compris gants latex, produit vaisselle, 2 pots de confiture non consommés….). Tout est possible, n’est-ce pas !

De la découpe pour les uns, à la mise en route du cuiseur à bois économe(CBE) pour les autres, sans oublier l’assemblage du four solaire, chacun a pu manipuler les différents outils, questionner son fonctionnement.

L’eau mise à chauffer sur le CBE nous a surprise par sa vitesse d’ébullition et les lentilles ont pu être ensuite placées dans la marmite norvégienne pour une dégustation 2 heures plus tard, cuites à point. Le four solaire a été utilisé pour un gâteau à la banane divin, pour chauffer de l’eau et pour tester le thermomètre… 130° en quelques minutes !

Une fois l’ensemble des denrées valorisées, nous avons investi un temps de questionnaire interactif. Les thématiques de l’énergie à la maison passant du gaspillage alimentaire aux économies d’eau nous ont permis de relativiser nos actions et d’encourager chaque pas, chacun à sa mesure et à son ryhtme.

Puis nous avons dégusté nos créations dans la bonne humeur avec une envie : se retrouver pour construire un four solaire et un CBE. » nous raconte Julie.