Skip to main content
Actualités

Retour sur… La matinée Synergies consacrée à “Inventons nos vies bas Carbone”

animation sobriété inventons nos vies bas carbonne

Retour sur… La matinée Synergies consacrée à “Inventons nos vies bas Carbone”

En résumé

Le samedi 24 septembre matin, 10 personnes se sont retrouvées dans les locaux de Synergies pour découvrir l’animation « Inventons nos vies Bas carbone ».  Très peu de personnes connaissent les ordres de grandeur de l’empreinte carbone moyenne actuelle d’un·e français·e (environ 12 t CO2e), et encore moins les efforts à fournir (la cible étant à moins de 2 t CO2e) pour respecter l’Accord de Paris. Cette animation a pour objectif d’imaginer, à partir de ces moyennes, les changements à mettre en œuvre.

Et coup de chance, le groupe était diversifié en âge, composé de bénévoles de diverses associations (Synergies, Vents Citoyens, Amap, Mayenne Nature environnement…), et avec des expériences professionnelles dans des secteurs d’activités comme l’agriculture, l’architecture, l’enseignement, la gestion des déchets…  Bref : un super panel de personnes motivées pour jouer les « Bêta testeurs » 😊 !

 

Et donc, c’est quoi cette animation ?

Cette matinée de 2h30 s’est déroulée en 3 étapes :

  • La découverte de cartes « Constats » pour explorer les grands chiffres clés concernant les émissions de gaz à effet de serre, l’évolution du climat…
  • La présentation de l’empreinte Carbone moyenne d’un français, détaillant les parts émises pour l’alimentation, le transport, le logement, la consommation de biens et services et les services publics.
  • Des temps d’échanges autour d’un des thèmes pour évoquer les évolutions possibles de nos modes de vies.
Animation sobriété Inventons nos via bas carbonne
Animation sobriété Inventons nos via bas carbonne

Alors, qu’est-ce qu’on en pense ?

Aurélie, animatrice de Synergies, partage son retour : « Pour cette 1ère édition, il faut d’abord féliciter le travail de l’association Résistance Climatique. Il est toujours possible de critiquer l’exploitation de chiffres et cette association a fait un très beau travail de référencement des sources et de « mise en forme » accessible.

De mon point de vue, l’idée est de ne pas s’attarder de l’exactitude à la virgule près mais de comprendre là où chacun peut faire évoluer son mode de vie, et quelle évolution peut avoir une « efficacité rapide ».

Les participants étaient très investis (et dans la bonne humeur) mais sont-ils repartis avec quelques idées de changements clairs ? La question reste entière… C’est peut-être un aspect à garder en tête : bien que l’animation propose des solutions, il n’est pas possible de repartir immédiatement avec un scénario de changement « tout prêt ». En tant que participant, il faut sans doute être prêt à « recevoir » et à se donner du temps pour mûrir la réflexion. ».

 

 Et en collectif ?

Si l’animation interpelle d’abord sur le mode de vie individuel, les échanges ont dérivé vers les actions collectives :

  • Une participante avait mémorisé une équivalence de « 140 arbres » par personne pour « compenser ». Sans être au chiffre près, est relancée l’idée d’être prêts à se mobiliser pour des opérations de plantation (de haies ?), de végétalisation notamment des écoles…
    Nous pourrions faire plus de liens avec les « Joyeux Planteurs » !
  • Autour de l’évolution de l’habitat… des envies de voir, visiter, voir participer
    Nous pourrions faire plus d’appels pour avoir des opportunités de visites d’habitats légers, atypiques, « groupé », etc. A la fois pour découvrir les choix architecturaux, de matériaux… mais aussi ce que cela implique en termes de mode de vie…
  • Plus de liens entre les gens ? Connaissez-vous Sneaky card ? Le principe, réaliser des missions « bienveillantes » grâce à l’appui de cartes de jeux et d’une appli. Une version éco-geste ?