Synergie association


Nos pratiques D.D.


Etre éco-responsable, c’est prendre des décisions, adapter son comportement et agir auprès des partenaires pour limiter les impacts environnementaux de ses activités, mais aussi mettre en avant tous les aspects économiques et sociaux du développement durable.

En 2012, l'équipe des salariés et des administrateurs a fait le point sur ses pratiques (cf détails ci-dessous) et a défini de nouvelles actions à mener... Car si nous sommes à l'aise avec certaines problématiques, d'autres sont encore à travailler.

En 2013, le comité 21 a invité Synergies à participer à un groupement d'accompagnement collectif, à destination d'associations des Pays de la Loire volontaires pour avancer sur leurs démarches "Développement durable". 5 ateliers sur un an nous permettront de nous renforcer en méthodologie et d'accompagner notre démarche.

1er atelier du GAC A21
Des agendas 21 à la sauce loi 1901

DES AGENDAS 21 A LA SAUCE LOI 1901...

" Agenda 21, RSE*. Plutôt utilisés en entreprises et collectivités, ces mots qui définissent tous deux un plan d'action en faveur du développement durable ne font pas vraiment partie du jargon associatif. Et pourtant, les associations sont souvent pionnières en la matière. Il fallait donc rendre à César ce qui est à César. C'est ce que fait le Comité 21 en accompagnant un groupe de dix associations qui se réunira lors de cinq ateliers étalés sur 2013 et 2014. " explique Capucine Saez, de l'association "La compagnie des Territoires". Celle-ci participe et relaie sur le site Internet www.terristoires.info les avancées des travaux. Retrouvez-les ci-dessous :

Episode 1 - Convaincre ses troupes de mettre la main à la pâte

Episode 2 - Elaborer un diagnostic partagé...

 

Convaincre ses troupes de mettre la main à la pâte

NOS PRATIQUES "DD" (déc. 2012) /// Actions liées aux enjeux environnementaux

  • TRANSPORT

• Un conseiller EIE se rend sur ses lieux de permanences via la navette en bus « Mayenne-Laval » (2 jours semaine).

o Un aller économise 2,2 kg équivalent pétrole par rapport à un véhicule normal.

• L’association a investi dans une voiture GPL pour les déplacements professionnels (moins de pollution et d’émission de GES).

• 1/3 des salariés prennent les transports en commun ou covoiturent pour les trajets domicile-travail.

• Encouragement systématique au covoiturage pour les participants de réunion, formation…(transmission de la liste des participants)

 

  • ENERGIE

• Choix de se fournir en électricité d’origine renouvelable auprès d’Enercoop (surcoût « relatif » de 170 €)

• Soutien à un fournisseur d’énergie renouvelable : Synergies est sociétaire (modestement) de la SCIC Haute Mayenne Bois Energie

• Un état des lieux des consommations énergétiques du bâtiment a été réalisé et est suivi. Malheureusement, les locaux étant loués, la marge de manœuvre (comme un remplacement chaudière par exemple) est faible.

• Concernant le matériel électrique et informatique, des mesures de consommations ont été réalisées et différents gestes ont été mise en place :

- Arrêt complet du photocopieur laser (très énergivore) les nuits et week-ends

- Sensibilisation des salariés à la mise en veille des ordinateurs, à la vigilance par rapport aux températures de consigne (thermostat d’ambiance « manuel » !)…

- Arrêt complet du chauffe-eau les week-ends et période de congés

- Equipement informatique majoritairement en ordinateurs portables (plus économe que les PC fixes)…

 

En projet…

• Repas de fin d’année pour remercier les salariés des efforts… selon les économies d’énergie de l’année

• Eteindre le chauffe-eau au gaz très consommateur et installer un petit chauffe-eau électrique instantané (investissement vite rentabilisable).

 

  • EAU

- Sanitaires équipées de chasses d’eau à double volumes

- Installation de mousseurs économes sur les robinets

- Suivi régulier des consommations pour repérer les fuites

 

  • DECHETS

• Tri systématique des déchets recyclables et des restes de repas (composteur dans une haie à proximité du bureau)

• Déchets spéciaux déposés systématiquement en déchèterie

• Achat de fournitures en matériaux recyclés, dès que possible.

• Vigilance sur le nombre d’impression des documents de communication

 

  • ECO-COMMUNICATION

• Investissement dans des supports de communication « durables » comme des panneaux déroulants (toile éco-labellisée, encres végétales…) ; plastification de supports pour les réutiliser ; dématérialisation de nombreux supports (envoi par mail ou mise à disposition via notre site Internet)

 

  • ACHAT DURABLES

• Plus de 50 % des denrées alimentaires achetées pour les temps conviviaux sont bio et/ou locaux.

• Achat de vaisselle et suppression de l’utilisation de vaisselle jetable

• Recours systématique aux produits d’entretiens éco-labellisés

• Mutualisation de matériel avec les associations du réseau CIVAM (photocopieur, serveur…)

• Des envies d’AMAP… quelques produits comme des fromages sont régulièrement proposés aux salariés. Un peu de troc de produits maraîchers aussi…

 

  • ESPACES VERTS

• Désherbage manuelle par l’équipe salariée

• Projet de végétalisation aux abords des bâtiments

Actions liées aux enjeux sociaux

- Politique volontariste, permanente et affichée d'amélioration des conditions de travail des salariés (choix temps de travail temps plein / temps partiel...)
- Eviter le recours à toute forme d'emploi précaire
- Bien équiper les équipes de salariés en fonction des travaux qu'ils ont à réaliser
- Pérennisation des postes : garder à l'esprit le ratio CDI / nbre de postes structure

Actions liées aux enjeux économiques

- Tarifs en accord avec le fonctionnement de la structure

Actions liées aux enjeux de gouvernance

-  Co-construction permanente des projets associatifs entre permanents et bénévoles au sein du « COS », comité d’orientation et de suivi ou au sein de comité technique (notamment sur le projet éducatif)

- Quelques temps d'échanges salariés/administrateurs en dehors des COS, lors de moments conviviaux

- Participation des salariés au recrutement (poste similaire ou complémentaire)

- Participation active des bénévoles dans les activités de la structure au-delà de la gestion administrative à dynamiser…